Peut-on s'épiler entre deux séance de lumière pulsée ?

Peut-on s’épiler entre deux séances de lumière pulsée ?

Après un traitement d’épilation à la lumière pulsée, votre médecin ou votre centre de beauté vous indiquera certainement ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire. Cependant, dans ce post, nous allons essayer de vous donner une compréhension générale des mesures que vous devez prendre une fois que vous avez quitté la clinique où vous avez reçu le traitement.

Ces méthodes peuvent vous aider à consolider les bienfaits de la lumière pulsée et à éviter que vos mauvaises actions suivantes n’annulent les impacts des impulsions lumineuses. Vous n’aurez pas l’intention de gaspiller l’argent que vous avez payé pour la thérapie ! De plus, vous vous assurerez que la souplesse et l’hydratation naturelle de votre peau sont préservées, et que l’équilibre nécessaire est maintenu.


Y a-t-il des conseils à suivre après le traitement ?

Il est recommandé d’appliquer une crème hydratante et protectrice sur la zone concernée par l’épilation à la lumière pulsée immédiatement après : si vous vous rendez dans un centre de beauté ou chez votre dermatologue, cela sera très probablement fait pour vous ; sinon, notamment en cas d’application DIY, il peut être judicieux d’y penser soi-même.

Il est préférable d’éviter la lumière directe du soleil ou les rayons UVA pendant les 48 heures qui suivent le traitement, et de ne pas passer trop de temps au sauna. Il est toujours préférable d’utiliser une crème hydratante et protectrice ou même un écran solaire total si le traitement a été effectué sur des zones du corps normalement exposées, comme l’avant-bras ; ceci est particulièrement vrai dans les deux semaines qui suivent le traitement et lorsque vous êtes au milieu des mois d’été.


Est-il possible de se raser après un traitement d’épilation à la lumière pulsée ?

=> Découvrez notre avis sur l’épilateur à lumière pulsée de Philips !

Il n’est pas recommandé d’éliminer complètement les poils en utilisant des procédures telles que l’arrachage ou la cire dans les intervalles entre les séances d’épilation à la lumière pulsée. En effet, il faut s’assurer que le follicule pileux reste intact ; ce n’est qu’à ce moment-là que la méthode de la lumière pulsée peut montrer sa véritable efficacité. En effet, l’élimination complète du poil peut avoir des conséquences négatives sur les traitements ultérieurs.

Il est également conseillé d’éviter de décolorer les cheveux. Au lieu de cela, les poils supplémentaires qui doivent être repoussés peuvent être rasés : le rasage permet au follicule pileux de rester intact tout en éliminant la partie visible du poil. Cependant, il est préférable d’éviter de raser les poils indésirables dans la région directement affectée par la thérapie d’épilation à la lumière pulsée dans les jours qui suivent le traitement. Cela permet d’accélérer la guérison de la zone de peau affectée.

Si vous décidez de suivre ce type de traitement d’épilation dans un centre de beauté ou chez un dermatologue, nous vous recommandons de parler immédiatement et sans hésitation avec la personne responsable de ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire dans les jours qui suivent la séance. Vous éviterez ainsi des répercussions désagréables, surtout si elles sont liées à votre santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page