Comment reconnaître l'acné hormonale

Comment reconnaître l’acné hormonale le plus simplement possible ?

Tôt ou tard, les impuretés toucheront tout le monde ! Vous avez déjà probablement eu des éruptions cutanées, mais impossible de les éliminer. Votre rêve est simple : s’en débarrasser le plus rapidement possible. Adultes, adolescents, beaucoup de personnes en sont touchés !

Les imperfections et les éruptions cutanées sont désagréables et déprimantes, mais elles sont une composante naturelle de l’activité de la peau. L’acné est causée par divers facteurs, notamment les peaux grasses, avec des pores obstrués, ainsi que par le stress et les hormones, endommageant même la barrière cutanée.

En réalité, en période de stress, les hormones impliquées augmentent en quantité, ce qui entraîne un surmenage des glandes sébacées. La peau devient alors plus grasse, ce qui fait ressortir les imperfections.

Il est plus probable que votre acné soit causée par les hormones que par le stress si vous avez de vilaines plaies sur le visage pendant ou à proximité de vos menstruations. Il est mieux de prévenir pour venir soigner ta peau du visage à tendance acnéique.  

Les peaux acnéiques peuvent être un effet direct du stress si vous traversez une période difficile, si vous êtes anxieuse et si vous êtes souvent tendue.

Si vous avez toujours voulu soigner l’acné, vous êtes au bon endroit ! 

Les causes de l’acné tardive 

Les causes de l'acné tardive

L’acné est causée par l’obstruction des follicules pileux, qui sont de minuscules pores dans l’épiderme. Les glandes sébacées sont de petites glandes reliées aux follicules pileux, d’où proviennent les poils individuels, et se trouvent près de la surface de la peau. Elles permettent d’éviter un dessèchement de la peau. Pour ce faire, elles produisent du sébum, une substance huileuse.

L’acné se produit lorsque les glandes génèrent un excès de sébum, qui se combine aux cellules mortes de la peau pour créer une obstruction dans le follicule. Une tache blanche est causée par un follicule bloqué. Ce dernier peut également glisser vers l’intérieur de la peau, provoquant une tache noire, et une peau sèche. Il est important de proposer une hydratation pour peau sèche, découvrez-en plus dans notre article !

Il faut savoir que les bactéries peuvent infecter les follicules bloqués, et provoquer des problèmes inflammatoires. Par conséquent, des pustules ou des nodules se forment. Une surproduction de sébum est alors produite.

Les facteurs hormonaux

L’acné hormonale est causée par des changements hormonaux, comme la puberté. Bien que l’acné hormonale soit le plus souvent liée aux changements hormonaux de l’adolescence, elle peut toucher les adultes de tout âge et est plus fréquente chez les femmes. Des facteurs comme les menstruations ou la grossesse peuvent accentuer ce problème. En effet, il y a une sécrétion d’oestrogène à partir de ce moment. 

On pense que 25 % des femmes à l’âge adulte souffrent d’acné tardive en raison d’anomalies hormonales.

Attention au déséquilibre hormonal, pour en savoir plus et régler ce problème, écoutez les conseils d’Imane :

Utilisation de médicaments

Certains traitements pharmacologiques ou dopants peuvent également déclencher des poussées d’acné tardive. Choisissez le bon médicament en fonction de votre type de peau. Dans le pire des cas, demandez des conseils aux dermatologues.

L’acné tardive provoquée par des traitements médicamenteux est fréquemment liée à la quantité de substances chimiques contenues dans le médicament qui ont des propriétés androgènes de type stéroïdien.

Un exemple bien connu est l’utilisation abusive de stéroïdes anabolisants, qui entraîne une acné tardive sévère avec des lésions profondes marquées par des papules et des pustules qui guérissent avec des cicatrices visibles. Si vous avez un doute, demandez à votre dermatologue. Il prescrit un médicament adapté à votre peau.

Régime alimentaire

Dans de nombreuses situations, une mauvaise approche nutritionnelle provoque l’apparition d’une acné tardive.

Le lien entre l’indice glycémique et l’acné tardive a été découvert dans une étude réalisée à l’Université Federico II de Naples.

L’indice glycémique mesure la capacité d’un aliment à élever le taux de sucre dans le sang, à modifier la réponse insulinique et à favoriser la synthèse d’hormones comme la testostérone. Si vous produisez trop de testostérone, vous avez plus de chance de souffrir d’acné. 

L’état des lésions est aggravé par une alimentation riche en glucides raffinés, en plats préparés et en malbouffe, ce qui augmente le risque d’inflammation et de récidive.

Pour minimiser la quantité d’insuline circulante et ses effets néfastes avec l’apparition de boutons d’acné, il est recommandé de réguler les niveaux de glucose hépatique en stimulant leur utilisation par les muscles.

Le stress psychologique et physique

Le développement de l’acné tardive est influencé par le stress psychologique et physique. Lorsque le stress devient persistant, l’acné sévère peut s’aggraver et alimenter les poussées existantes.

Le stress chronique augmente les niveaux de cortisol et provoque une surproduction de sébum par les glandes sébacées, qui se combine aux cellules mortes de la peau et aux germes pour créer une inflammation.

Le renouvellement cellulaire se voit ralentir avec l’âge. Par conséquent, le vieillissement de la peau provoque une accumulation de cellules mortes. 

Lorsque la peau est stressée, l’équilibre du microbiote cutané est perturbé, et elle perd une partie de sa capacité de protection. Les adultes peuvent rencontrer d’autres problèmes de peau, notamment des inflammations et des signes précurseurs du vieillissement cutané.

Avec le stress, le collagène s’endommage ce qui provoque l’apparition de rides. Le cortisol supprime la synthèse naturelle de l’acide hyaluronique par l’organisme, ce qui déshydrate la peau et provoque l’apparition de fines rides. La production accrue de sébum est également déclenchée par la déshydratation, créant ainsi un environnement idéal pour les bactéries à l’origine des poussées d’acné tardives.

L’acide hyaluronique et l’acné se complémentent parfaitement pour remédier à ce problème. Découvrez- en plus dans notre article.

Quelles sont les causes de l’acné due au stress et comment la prévenir ?

Le stress est la cause de l’acné pour 41% chez la femme âgée de 25 à 40 ans, selon une étude portant sur 3305 femmes âgées de 25 à 40 ans.

Quel rôle le stress joue-t-il dans l’apparition des imperfections du visage ? Quel est le lien ?

Essayons de l’expliquer en termes simples. Le taux de cortisol augmente en réponse au stress émotionnel. Il s’agit d’une hormone qui a un effet systémique sur l’organisme, affectant le système immunitaire ainsi que les systèmes digestifs.

Les hormones qui contrôlent la production de sébum cessent de fonctionner correctement lorsque le taux de cortisol augmente, ce qui obstrue les pores et augmente les poussées d’acné. En d’autres termes, une production excessive de sébum entraîne une obstruction des pores, ce qui provoque l’apparition de boutons.

Dans tous les cas, lorsqu’il s’agit d’acné due au stress, il est impératif de réguler un problème hormonal. Attention. Lorsque l’acné apparaît au début du cycle menstruel, la situation est différente, et le stress doit être écarté.

L’acné qui se développe en réaction à un changement d’humeur est toujours hormonale, mais elle est liée au stress.

Les éruptions peuvent survenir à tout âge, même chez un adolescent et à tout moment. Les adultes sont plus susceptibles d’en souffrir, car ils sont constamment sous pression au travail ou à la maison. 

Quand l’acné de stress se manifeste-t-elle ?

C’est discutable. Avez-vous beaucoup d’éruptions au même endroit sur votre visage ? Les imperfections sur le menton ou la mâchoire qui apparaissent à n’importe quel moment du mois sont presque toujours liées au cycle menstruel plutôt qu’au stress.

Cela est particulièrement vrai si l’acné se présente sous la forme de kystes douloureux, qui se développent fréquemment au même endroit et deviennent chroniques à mesure que le sébum s’accumule. Des jours, ou des semaines peuvent être nécessaires pour qu’elles disparaissent.

L’acné de stress, en revanche, se distingue par le fait qu’elle apparaît généralement dans les régions les plus grasses du visage, comme la zone T (menton, nez et front).

Les pores dilatés, la peau luisante, les points noirs (comédons), les points blancs et une texture inégale ou granuleuse seront tous présents dans cette situation.

Les rougeurs et les démangeaisons apparaissent comme des symptômes moins fréquents.

=> Découvrez comment enlever les points noirs sur le visage grâce à notre comparatif des meilleurs produits !

Comment traiter l’acné due au stress

Persévérance et patience sont les maîtres mots, comme c’est souvent le cas. Ne soyez pas pressé, sinon les faits vont s’accentuer.

Pour les cas moins graves, optez pour des remèdes topiques comme l’acide salicylique, facilement accessibles en ligne.

Appliquez des compresses chaudes ou froides sur la région affectée pour atténuer les rougeurs et la douleur si vous avez affaire à des kystes de stress. En le faisant deux fois par jour, l’imperfection sur le visage va disparaître. 

Si vous avez beaucoup d’acné de stress, vous devriez changer votre routine de soins de la peau. Expérimentez de nouveaux produits adaptés aux besoins de votre peau. Avoir une alimentation équilibrée, et hydrater sa peau quotidiennement est impératif pour une peau en bonne santé. Faites de l’exercice, dormez suffisamment et adonnez-vous à des passe-temps apaisants.

Si vous pensez que votre acné est due au stress ou à des changements hormonaux, demandez à votre dermato quelles sont les meilleures options de traitement pour vous. Une huile essentielle peut parfois faire des miracles !

=> Pour hydrater en profondeur, venez découvrir le sauna facial ionique !

Comment éviter l’acné hormonale ?

Comment éviter l'acné hormonale

Afin d’éviter l’acné hormonale, il est nécessaire de prendre quelques mesures simples qui peuvent aider à prévenir la formation d’imperfections cutanées gênantes ou, dans le cas d’un problème mineur, à améliorer l’esthétique des peaux à tendance acnéiques. Il n’est jamais agréable d’avoir des lésions inflammatoires.

Pour éviter d’avoir de l’acné adulte, ou des gros boutons rouges, évitez une trop long exposition au soleil. De même, ne pas toucher ou frotter continuellement la région malade, auquel cas vous pourriez avoir une maladie de peau.

De ne se maquiller qu’après avoir appliqué une base appropriée (anti-acné) et de s’assurer que tous les cosmétiques sont « sans huile » et non comédogènes. Le démaquillage ne doit pas être négliger.

Utilisez un nettoyant doux (eau micellaire par exemple) et non moussant pour le visage et ne vous lavez pas trop souvent le visage pendant la journée. Le nettoyage de la peau ne doit pas être abusif, ce qui peut provoquer des irritations sur le visage. Comme pour tout le monde, il n’est jamais appréciable d’avoir des soins agressifs sur le visage.

N’écrasez pas le point noir (comédon), ou les petits boutons sur le visage remplis de pus, car ils risquent de s’infecter davantage.

Même si l’alimentation n’est pas liée à l’acné hormonale, elle peut être responsable d’acné légère. Limitez votre consommation de chocolat, de snacks et autres repas gras. Pour camoufler votre acné, un fond de teint non-comédogène est souvent utilisé pour le visage. 

Traitements et remèdes

Plus vous vous faites soigner tôt, moins vous risquez de laisser des cicatrices d’acné ou des marques difficiles à enlever par la suite. Des remèdes contre l’acné sont plus efficaces que d’autres. Les médicaments, tels que les antibiotiques, les antiseptiques topiques et systémiques sont parmi les plus couramment utilisés. Un traitement naturel (ex : aloe-vera) est également très souvent appliqué. 

Traitements naturels

Suivre un régime sain et équilibré, riche en fruits et légumes mais pauvre en graisses et en sucre, est l’un des traitements naturels des problèmes d’acné hormonale. En outre, il est préférable d’éviter le tabac et les boissons alcoolisées tout en buvant beaucoup d’eau, environ 2 litres par jour, pour garder une certaine hydratation, avec une crème hydratante adaptée à votre peau, pour qu’elle ne vienne pas vous irriter. 

Certains produits de beauté peuvent également diminuer l’action de la 5-alpha-réductase, une enzyme qui active les hormones dans le système nerveux périphérique. Le thé vert, l’arbre à thé et les graines de courge sont des produits les plus connus, et les plus efficaces qui ne provoquent pas d’effets indésirables.

Pour avoir une peau propre et nette, vous pouvez procéder à un gommage doux pour le visage. Votre teint sera éclatant, avec moins d’imperfections si vous appliquez une cosmétique de qualité. Si vous avez une peau sensible, mixte ou grasse, il faut choisir un produit dans sa routine en fonction de son type de peau. 

Le zinc et la vitamine A sont de très bonnes alternatives pour faire face à l’acné. Les cicatrices seront moins profondes, et la production de sébum sera régulée. 

La pilule contraceptive

La contraception peut être synonyme de changement hormonal. Selon les avis médicaux officiels, le traitement contre l’acné hormonale est la pilule contraceptive, qui réduit la fonction ovarienne en régulant les fluctuations hormonales et, par conséquent, l’apparition de l’acné.

Micro Peeling

Le micropeeling est une méthode très efficace et très simple de traitement de l’acné hormonale, que tout le monde peut pratiquer seul après avoir appris à le faire. Chaque soir, une lotion contenant un exfoliant (acide salicylique et acide glycolique) est appliquée sur le visage ou sur la zone acnéique. Au fil du temps, les follicules s’ouvrent, permettant aux bactéries de sortir des pores de la peau.

=> Pour une peau avec moins d’imperfections, optez pour l’épilateur pour le visage Flawless !

Médicaments

Les antibiotiques et les antiseptiques pour l’acné hormonale agissent en neutralisant les infections bactériennes dans les follicules, éliminant ainsi une cause du problème sans s’attaquer à la raison profonde. Par conséquent, les symptômes de l’acné hormonale persistent pendant le traitement, mais réapparaissent à l’arrêt de celui-ci. Il convient également de noter que les antibiotiques systémiques ne peuvent pas être utilisés pendant de longues périodes en raison de leurs effets secondaires potentiels, tandis que les antibiotiques topiques deviennent rapidement résistants aux bactéries.

Vous êtes maintenant prêts à lutter contre l’acné hormonale avec tous ces conseils ! Dites-moi vos impressions en commentaire.

Découvrez comment Sissy Mua a vaincu l’acné dans la vidéo ci-dessous :

Avis post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page