Crème solaire 30 et 50 quelle différence

Crème solaire 30 ou 50 : Quelle différence ?

Les écrans solaires ne servent pas seulement à prévenir les coups de soleil graves après une exposition au soleil. Leur objectif est d’éviter le vieillissement prématuré ainsi que d’autres maladies dangereuses comme le cancer de la peau.

À cet égard, nous avons  mis en évidence la véritable efficacité des écrans solaires commerciaux et donné des conseils d’application.

Qu’est-ce que le facteur de protection solaire et comment fonctionne-t-il ?

Le facteur de protection solaire (FPS) est une mesure de la capacité d’un écran ou d’un filtre solaire à protéger contre les effets du rayonnement. En d’autres termes, en fonction du type de peau, de la puissance des rayons UV et de la durée de l’exposition, le nombre de fois « plus grand » que la peau est protégée du soleil.

Quel FPS assure la meilleure protection de la peau ?

Le FPS 50+, selon le directeur de l’ISP, est le plus haut niveau de protection solaire disponible sur le marché chilien. Cette loi, en vigueur depuis novembre 2010, stipule que les étiquettes des produits ne peuvent pas indiquer un facteur plus élevé, car les études scientifiques montrent que cela ne garantit pas une plus grande protection.

Quel est le facteur de protection solaire (FPS) recommandé ?

Crème solaire 30 et 50 la différence

« Comme les Latinos ont une peau plus foncée et plus épaisse, un facteur de protection solaire de 30 est recommandé dans cette situation », a ajouté M. Jarpa. Il a toutefois souligné la nécessité de consulter un expert qui pourra prescrire le produit approprié pour protéger chaque type de peau.

Il a ajouté que la peau des enfants étant plus fragile et sensible, la meilleure option pour eux est d’appliquer un FPS 50+.

On affirme que le FPS 15+ fournit le strict minimum de protection de la peau. Par conséquent, un facteur plus faible ne garantit pas l’efficacité.

M. Jarpa a également déclaré qu’il fallait utiliser un écran solaire, et non une lotion solaire, pour protéger la peau des rayons UV. Cette dernière a une fonction esthétique en maintenant la peau hydratée et lubrifiée afin d’accélérer le bronzage, plutôt que de la protéger des rayons.

=> Vous recherchez une crème solaire bio ? Découvrez la dans notre comparatif !

Quelles sont les distinctions entre les différents facteurs de protection solaire ?

La seule différence, selon les autorités, est la durée pendant laquelle la crème protège la peau et la fréquence à laquelle elle doit être appliquée. Si vous restez longtemps au soleil, une crème solaire avec un FPS 50+ protégera la personne des rayons UV pendant 25 à 30 minutes. Un FPS 30+, en revanche, doit être appliqué sur la peau toutes les 20 minutes, tandis qu’un FPS 15+ doit être appliqué toutes les 10 minutes, a-t-il noté.

L’efficacité susmentionnée, selon le directeur de l’ISP, ne s’applique que lorsque l’individu n’est pas en contact avec l’eau et transpire peu, car dans ces circonstances, le produit perd instantanément ses caractéristiques protectrices.

Recommandations pour une application correcte de la crème solaire

L’Institut de santé publique a donné les conseils suivants sur la manière de manipuler correctement les écrans solaires.

1. Gardez toujours le bouchon d’origine sur le produit et conservez-le dans une boîte. Cela l’empêche de se décomposer (ajout de microbes) ou de se détériorer (perte de ses propriétés physiques et chimiques). Il est également conseillé de le transporter dans un sac afin qu’il ne soit pas en contact direct avec la chaleur.

2. Le produit doit être appliqué sur la peau chaque fois que la personne sort de l’eau. Cela est vrai, que la dernière fois remonte à 20 minutes ou non. Le produit perd sa capacité de protection lorsqu’il entre en contact avec l’eau

3. Les écrans solaires (et tout autre produit cosmétique) devraient porter l’accréditation de l’Institut de santé publique sur l’étiquette. 

Pour savoir mettre de la crème solaire tous les combien de temps, lisez notre article !

4. Si un client découvre sur le marché des écrans solaires avec un facteur de protection solaire supérieur à 50 (ce qui est illégal), il peut le signaler à n’importe quel centre d’assistance régional. Il convient de souligner que cette circonstance peut entraîner le paiement d’une amende ainsi que l’ordre de retrait du produit du marché.

5. Vous ne pouvez pas utiliser le même pot de crème solaire tout l’été. En effet, en fonction du FPS, le temps moyen d’application de la crème sur la peau ne doit pas dépasser 25 minutes. À cet égard, le directeur de l’ISP a reconnu que, malgré son coût élevé, les fonds versés pour son achat augmentent la probabilité de développement de maladies futures, comme le cancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page