Pourquoi faut-il mettre de la crème solaire

Pourquoi mettre de la crème solaire ?

Faites-vous partie de ces personnes qui n’utilisent un écran solaire pour le visage que pendant l’été ? Alors il est temps d’en mettre le reste de l’année ! S’il est vrai que le rayonnement est maximal pendant cette saison, le visage est également exposé au soleil au printemps, en automne et en hiver, c’est pourquoi il est essentiel de le protéger à tout moment. Comme nous le verrons plus loin dans cet article, ne pas le faire peut avoir de graves répercussions sur la santé de votre peau.

Quelle est la définition de la peau ?

La peau est plus qu’une simple enveloppe qui recouvre tout notre corps : c’est un organe énorme qui a pour principale fonction de nous défendre contre les agents extérieurs qui peuvent nous nuire, comme les éléments chimiques, les radiations, les maladies, etc.

Outre sa fonction défensive vitale, la peau régule également la température du corps et la perte d’eau, permet la production de vitamine D et nous procure le sens du toucher.

Comme vous pouvez le constater, la peau joue un rôle essentiel dans notre corps, il est donc crucial d’en prendre soin pour éviter les maladies de la peau, comme les peaux sensibles, et de porter une crème solaire pour le visage et le corps les jours où nous sommes au soleil. La crème solaire est appliquée sur la couche la plus externe de la peau, dont nous examinerons la structure dans la section suivante.

La peau est composée de trois couches.

  • L’épiderme est la couche externe de la peau, qui est principalement constituée de kératinocytes. Il se desquame et se régénère en permanence. L’épiderme est chargé d’agir comme une barrière protectrice contre les substances extérieures dangereuses et d’empêcher la perte de liquide de notre corps.
  • Le derme : couche intermédiaire de la peau, il est principalement constitué de collagène et d’élastine, deux protéines qui jouent un rôle essentiel dans la souplesse de la peau.
  • L’hypoderme est la couche la plus profonde de la peau. Il stocke les graisses qui aident à réguler la température corporelle et protègent le corps des blessures extérieures.

=> Pour découvrir la meilleure crème solaire 50, rendez-vous dans notre comparatif !

En fonction de votre sensibilité aux UV, quel est votre type de peau ?

Type de peau en crème solaire

Savez-vous quels types de peau vous rendent plus ou moins vulnérables aux rayons du soleil ou au cancer de la peau ?

En fonction de leur tonalité, les types de peau sont répartis en six catégories ou phototypes : les plus pâles (I et II) ont un risque plus élevé de cancer de la peau et sont plus photosensibles, tandis que les plus foncés (V et VI) ont un risque réduit mais doivent tout de même être couverts.

Type de peau I

C’est le type de peau que vous avez si vous ne bronzez jamais et si vous prenez fréquemment des coups de soleil. Comme votre peau est plus sensible au mélanome et à d’autres types de cancer de la peau, utilisez un écran solaire décent avec un FPS de 50 ou plus. En outre, la meilleure façon de se protéger du soleil est de ne pas s’en approcher en se couvrant chaque fois que possible, surtout pendant les heures de pointe du rayonnement UV (entre midi et 16 heures). Vous devriez également faire l’effort de consulter un dermatologue au moins une fois par an et garder un œil sur tout grain de beauté ou tache inquiétant.

La peau de type II

Ce type de peau est un peu plus foncé que le type de peau I, mais il est aussi plus sujet aux coups de soleil et bronze moins souvent. Par conséquent, si vous faites partie de cette catégorie, le conseil est le même que dans le cas précédent : portez des écrans solaires pour le visage et le corps à indice de protection élevé et évitez le soleil pendant les heures de rayonnement maximal. Vous contribuerez ainsi à prévenir l’apparition d’un cancer de la peau.

Peau de type III

Vous bronzez progressivement si vous avez ce type de peau, mais vous risquez également d’être brûlé. Bien que votre phototype soit plus résistant aux rayonnements, il reste vulnérable. Vous devez donc prendre les mêmes précautions pour éviter de développer un cancer de la peau.

Type de peau IV

Si votre peau appartient à cette catégorie, vous bronzez rapidement et ne brûlez pas facilement. Vous n’êtes cependant pas sans risque : appliquez une crème solaire de protection moyenne pour le visage et le corps et évitez le soleil pendant les heures de pic de rayonnement. Soyez attentif aux zones inquiétantes de votre peau et faites-vous examiner par un dermatologue une fois par an, comme dans les situations précédentes.

Type de peau V

Ce type de peau bronze rapidement et brûle rarement. Si c’est le cas, ne cessez pas de porter de la crème solaire car les rayons UV de type A pourraient induire un photo-vieillissement. Les contrôles annuels sont d’autant plus importants que ce type de peau peut développer un mélanome acral lentigineux, qui survient sur des parties du corps non exposées au soleil et est généralement détecté tardivement.

Type de peau VI

Les personnes à la peau exceptionnellement foncée appartiennent au phototype de peau VI. Cela exclut-il la possibilité de contracter un cancer de la peau ? Malheureusement, la réponse est non. Comme nous venons de le mentionner, les cancers de la peau sont plus fréquents chez les personnes à la peau plus foncée, c’est pourquoi il est toujours vital de suivre des directives de base comme celles de cette infographie. La Skin Cancer Foundation est une organisation à but non lucratif qui se consacre à la lutte contre le cancer de la peau.

L’importance de l’application d’un écran solaire sur votre visage

La peau du visage est le reflet de notre santé globale, et son apparence peut avoir un impact sur notre estime de soi, car le visage est la zone la plus visible et la plus exposée de notre corps. Par conséquent, elle est aussi la plus vulnérable aux agressions extérieures, ce qui nécessite un effort spécifique pour la protéger. La peau du visage étant pratiquement toujours exposée au soleil et aux rayons UV directs, il est essentiel de porter chaque jour un écran solaire pour le visage. En outre, l’épaisseur de la peau de cette partie du corps est plus fine, ce qui la rend plus délicate et plus sensible aux rayonnements solaires.

Qu’est-ce que le rayonnement solaire et comment fonctionne-t-il ?

Le terme « rayonnement solaire » désigne l’ensemble des rayons du soleil, y compris les rayons ultraviolets (UV) et infrarouges :

Notre peau est exposée à deux types de rayonnement UV :

  • Les rayons UVA ont une longueur d’onde de 320 à 400 nanomètres et atteignent les couches les plus profondes de la peau. Ils sont à l’origine d’allergies, de réactions solaires et, à long terme, du photovieillissement.
  • Les rayons UVB ont une longueur d’onde comprise entre 290 et 320 nm et sont responsables des rougeurs et brûlures de la peau, communément appelées érythèmes solaires.
  • Les rayons infrarouges peuvent amplifier les effets nocifs des rayons UVB et UVA sur notre peau. Leur longueur d’onde est supérieure à 760 nanomètres.

Pour savoir si la crème solaire est avant ou après la crème de jour, lisez attentivement notre article !

Quels sont les effets d’une trop forte exposition au soleil sur la peau ?

Le soleil a de bons effets lorsque nous nous y exposons de manière régulée pendant de brèves périodes de temps où le rayonnement n’est pas trop intense, tels que :

  • Il favorise la production de vitamine D, nécessaire pour fixer le calcium sur les os et prévenir le rachitisme et l’ostéoporose.
  • Il augmente la synthèse de la mélanine, le pigment qui donne à la peau son aspect bronzé et la protège des rayons UV.
  • Elle provoque une vasodilatation, ce qui fait baisser la tension artérielle.
  • Favorise la circulation du sang dans tout le corps.
  • Améliore les symptômes du psoriasis, de l’acné et du vitiligo, entre autres troubles cutanés.
  • L’humeur : le soleil améliore l’humeur.
  • Bien que ces avantages soient bénéfiques, une exposition excessive au soleil a des conséquences néfastes. Comme nous l’avons vu, les rayons UV peuvent être de type A ou B (UVA et UVB), et nous devons nous protéger des deux sortes car les premiers provoquent le vieillissement de la peau tandis que les seconds provoquent des coups de soleil.

Selon une étude menée par l’AECC (Association espagnole contre le cancer), les cas de mélanome, la forme la plus agressive de cancer de la peau, augmentent de 10 % chaque année. L’association recommande donc de promouvoir les habitudes de protection solaire et de souligner l’importance de comprendre les effets néfastes d’un excès de soleil sur notre santé. Or, la réalité est que de nombreux individus continuent à se surexposer au soleil de manière nocive. Selon l’enquête, 42 % des individus prennent un bain de soleil sur la plage entre 12 et 16 heures, lorsque le rayonnement est à son maximum.

Ils soulignent également la nécessité de protéger les enfants du soleil et de les éduquer sur les dangers qu’il représente, car la majorité des cas de cancer de la peau sont la conséquence de mauvaises habitudes d’exposition au soleil pendant l’enfance et l’adolescence.

Qu’est-ce que le FPS ?

Le FPS représente la quantité de rayons UVB qu’un écran solaire bloque. L’indice de protection UVB augmente la durée pendant laquelle la peau peut être exposée au soleil sans subir de dommages. Par exemple, une peau qui peut rester au soleil pendant 15 minutes sans rougir peut être capable de rester au soleil pendant 10 fois plus longtemps (150 minutes) si elle utilise un FPS 10, 15 fois plus longtemps (225 minutes) si elle utilise un FPS 15, ou 20 fois plus longtemps (300 minutes) si elle utilise un FPS 20.

Utilisez un écran solaire pour le visage ou le corps avec un FPS de 15 à 30, car un FPS de 15 protège contre environ 93 % des rayons UVB et un FPS de 30 protège contre 96 %, selon les directives.

Suggestions pour le choix d’un écran solaire pour le visage

Lorsque vous choisissez un écran solaire, gardez les facteurs suivants à l’esprit :

  • Le rayonnement UVB (coup de soleil) étant bloqué par le FPS, il est essentiel d’utiliser un écran solaire à large spectre qui protège également contre le rayonnement UVA (photovieillissement).
  • Le temps qu’une personne peut passer au soleil avant d’être brûlée dépend du phototype de sa peau et de son indice de rayonnement.
  • Vous devez tenir compte de l’âge de la personne à qui vous allez l’appliquer et choisir la protection solaire la plus appropriée pour elle, car il existe des protections solaires particulières pour les jeunes et les peaux plus âgées.
  • Le type d’utilisation que vous souhaitez lui donner : sera-t-il utilisé quotidiennement, à la plage ou à la piscine, à la neige ou à la montagne ? Dans tous les cas, vous découvrirez des écrans solaires pour le visage et le corps qui sont adaptés à chaque activité.
  • Les écrans solaires pour le visage et le corps doivent être appliqués 30 minutes avant l’exposition et appliqués toutes les deux heures pendant l’exposition au soleil, quel que soit le FPS.
  • Enfin, nous souhaitons vous rappeler qu’en plus de l’utilisation d’un écran solaire, vous devez éviter les activités dangereuses comme l’exposition prolongée au soleil ou l’exposition au soleil pendant les heures de pointe, et que vous devez consulter votre médecin si vous remarquez des grains de beauté ou des taches suspectes.

Nous ignorons souvent les dangers de l’exposition au soleil, c’est pourquoi l’AECC nous propose ce test pour savoir si nous nous protégeons correctement du soleil dans notre vie quotidienne.

Nous espérons que cet article vous a fait prendre conscience de l’importance de l’utilisation d’un écran solaire pour le visage tout au long de l’année, ainsi que de l’intérêt de développer des comportements spécifiques visant à prévenir le cancer de la peau et d’autres troubles.

Saviez-vous qu’il existe une composante héréditaire dans le risque de développer un mélanome ? Vous pouvez découvrir si vous avez un risque plus élevé de développer un mélanome grâce au test Veritas, myGenome. En plus de vous fournir les connaissances de base nécessaires pour prendre des mesures préventives et améliorer les soins de votre peau, il vous donne également des informations sur d’autres domaines essentiels de votre santé. Allez-vous laisser passer cette occasion unique d’améliorer votre santé et celle de vos proches ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page